Maintenant que vous êtes dans la confidence et que vous semblez emballées par l'aventure, quoi de plus logique que de vous faire partager mon quotidien ?!?

Commençons donc par le menu :

un jour j'en ai eu assez de mon boulot, la goutte d'eau qui fait qu'on se dit qu'il faut faire autre chose de sa vie pour les années qui restent encore à travailler. J'ai la chance d'avoir un mari en or qui m'a alors suggéré d'aller rencontrer sa comptable pour poser mon projet sur le papier et le chiffrer.

C'est ce que j'ai fait et c'est Là que l'aventure a commencé.

Comptable : OK

Pour un tel projet il m'a fallu rencontrer mon banquier. Entretien rapide, pas de blabla : pas de temps à perdre ! Je ne suis pas marchande de tapis je ne veux pas négocier pas le temps ! Alors "vous me faites vos meilleures conditions tout de suite que je passe à autre chose de plus intéressant" !

Rencontrer quand même la concurrence pour être sûre qu'il ne s'est pas moqué de moi. Suis pas une oie blanche de l'année non plus !

Banquier : OK.

Ensuite arrive la recherche du local. Rencontre avec un agent immobilier spécialisé dans les locaux commerciaux. Visites de locaux moches, sales, mal placés ou hors de prix. Mais le vendeur nous les vente tous comme s'ils étaient le nec plus ultra. Jusqu'à la visite DU local de mes rêves : bien placé, pas trop grand, pas trop cher et se prendre à y croire.

Agent immobilier : OK.

Arrive ensuite les paperasses via le notaire. Cessation de bail, projet bail et nouveau bail n'ont plus aucun secret pour moi et pourtant je m'en serais bien passée ! Rien de plus ch...t que ce type de lecture et Dieu sait que j'adooorrre lire !

Je vous passe les détails du proprio qui me dit ne pas vouloir augmenter le loyer mais qui l'augmente tout de même. Du fait qu'il ne veuille pas participer aux travaux alors qu'il garde la caution des précédents locataires. De l'électricité qui n'est plus aux normes mais là encore le propriétaire ne semble pas être concerné, bref il veut bien percevoir les loyers mais surtout ne rien dépenser pour entretenir son local !

Local : OK.

J'allais oublier les différents dossiers qu'il faut remplir pour obtenir les diverses autorisations de la mairie pour :

- faire les travaux de façade. Même pour repeindre en blanc propre du blanc sale, il faut une autorisation !

  - poser une enseigne. Le jeu consistant à tenter de comprendre les désirs de l'architecte des bâtiments de France qui veut une enseigne plus simple mais qui ne donne aucune piste pour nous aiguiller : ça pourrait nous faire gagner du temps !

- s'assurer le l'accessibilité et de la sécurité du local. Si une cliente se blesse chez moi JE suis responsable, si elle glisse et tombe en rentrant dans la boutique elle peut m'attaquer... Si je ne déprime pas et ne renonce pas c'est que je suis folle ou inconsciente, non ???

Mairie : OK (mais, à ce jour, aucun accord pour aucun des dossiers : rester ZEN !)

Check list du jour : OK.

Je vous en garde pour les prochains billets histoire de ne pas vous dégouter.

La prochaine fois, je vous parlerai des fournisseurs et vous verrez que ce petit monde réserve bien des surprises !!!

Avant de vous quitter, je vous montre l'avancée de ma petite sorcière de Tralala :

sorciere-2-tralala

Je vous remercie toutes pour vos encouragements, votre enthousiasme et votre confiance.

La pression commence à monter gentiment, les questions se bousculent dans ma petite tête alors lire vos adorables commentaires est un plaisir que je ne boude pas.

Douce semaine à toutes et

à bientôt...